5 choses que les camerounais refusent de voir en Maahlox : l’effet « tu es dedans »

maahlox

maahlox

Jamais un artiste urbain n’aura fait couler autant d’encre massa ! Dès que Maahlox open la bouche sur sa page Facebook, les commentaires arrivent en masse, chacun y va de son point de vue. Tu as deux camps à chaque fois : ceux qui ya mo l’artiste, qui kiffent sa musique et son côté rebelle et en face d’eux, tu as ceux qui wait que Maahlox s’occupe de l’éducation de leurs enfants ou petit frère. Imaginez vous-même le débat la bagarre ! Ça va souvent dans tous les sens, mais au fond est-ce que les gens prennent même le temps de se mettre dans la peau de l’artiste, d’écouter vraiment sa musique ? Voici 5 ways que les camerounais refusent de voir en Maahlox. On va appuyer où ça fait mal, on va prendre le clip « Tu es dedans » comme exemple. C’est parti

1 – Maahlox met un point d’honneur à revisiter nos rythmes traditionnels, particulièrement les sonorités de la région de l’Ouest Cameroun (Benskin, Samali, et j’en passe). La majorité des prods qu’il utilise, a toujours une connotation traditionnelle. On est bien loin des beat américains ou naija que nous proposent beaucoup d’artistes, pas que c’est mauvais mais on se reconnait beaucoup plus dans les prods de Maahlox.

2- Maahlox a un franc parlé qui pousse directement à l’interrogation, l’étonnement, à l’énervement même des fois ça dépend des personnes… Mais une chose est sure, son franc parlé ne passe pas inaperçu. La particularité de son toli, c’est qu’il parle comme ton voisin au kwatt, comme ton pote de la bière, comme ton pater quand il est déjà vexe, ou encore comme ta sœur quand elle ne gère plus l’entourage. Une chose est sure la langue de bois ne fait pas partie de ses options.

3- Maahlox dénonce les travers de notre société. La plupart des tubes de l’artiste parle toujours d’un way qui ne waka pas dans notre société. Si son franc parlé ne t’a pas convaincu, il met ça en image. Prenons le cas du clip « Tu es dedans ». Le scénario dénonce les hommes mariés qui sont djong (durs) avec leur femme légitime et leurs enfants, mais qui sont prêts à dégainer dès que les panthères se pointent. C’est malheureusement le quotidien de beaucoup de femmes mariées. Toujours dans son franc parlé, le gars trouve le moyen de dénoncer. Quelques exemples :

  • « Tu appelles la fille là bordel, mais dès qu’elle ouvre son bureau à mini-ferme tu es le premier dedans … » ça c’est un pic envoyé aux donneurs de leçon. Soyons les premiers à montrer l’exemple. Ne dénonçons pas pour dénoncer ! Soyons-nous même les acteurs du changement.
  • « Tu dis que le dedans est salle, mais tu es toujours dedans » à écouter l’intonation, Maalhox nous invite à soit nettoyer ce qui est salle, soit à ne plus consommer ce qui est salle et si tu insistes quand même pour joum dans la saleté, il te dit ceci : « Si tu n’as pas le cœur pour gérer le retour, pardon ne pisse pas dedans, descend ! » …

Les gens cherchent même quoi à l’enfant d’autrui !

4- Maahlox c’est un showman. Celui qui n’a pas encore compris ça c’est un têtu ! Le gars ne fait pas de la musique religieuse, encore moins du slow. Maahlox est un metteur d’ambiance. Tous les artistes n’ont pas vocation à évangéliser. Les gens oublient souvent que la musique c’est aussi pour s’amuser … Reconnaissons-lui ça : il met le show !

5 – Maahlox fait toujours référence à un élément fort de la culture camerounaise dans tous ses clips. Dans le clip « Tu es dedans » personne n’a loupé le passage des danseurs traditionnels avec leurs tambours, tam-tam, les tenues traditionnelles, les masques traditionnels, l’arbre de paix, le panier traditionnel où le chef met souvent l’eau et ça en sort pas là !! Attention l’artiste ne perd jamais le nord !

Voilà on aurait pu s’étaler encore plus, mais on vous laisse continuer en commentaire. N’oublions pas cependant que pour comprendre une œuvre artistique il faut connaitre son auteur afin de mieux apprécier les contours de son art … Peace !

 

L’Afrique mon essence, le Cameroun ma muse … J’aime la tchop (le kouakoukou et le riz), les mots(la poésie), la musique (bikutsi, rap, rnb). Blagueur et toujours en mode sourire. Si tu veux me “vexe”, touche mes dos !
Laissez un commentaire avant de go !

Articles de la même catégorie ...

CONTACTEZ-NOUS

Même dans le sommeil on va vous répondre !

En cours d’envoi

© Auletch 2017

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?